loader
Guide La Rochelle Pour tout savoir sur La Rochelle !

Les films célèbres tournés à La Rochelle

Que ce soit un long ou court métrage, la ville de La Rochelle a toujours attiré les caméras. Dès 1910, “Fleur de grève” a été le tout premier film tourné dans la cité. Ce chef d’oeuvre de 7 minutes raconte les amours malheureux d’un pêcheur et de sa fiancée infidèle. 


Le vieux port de La Rochelle, durant toute une époque où la cinématographie se faisait un nom un peu partout dans le monde, était la vraie star du grand écran. La grande épopée du 7ème art a débuté dans les années 1956 avec le tournage du “Salaire du péché”, un travail de Danielle Darrieux, Jeanne Moreau et Jean Claude Pascal. 


D’autres adaptations du réalisateur Simenon, ayant vécu à La Rochelle, ont été capturées dans la même ville à l’exemple du “Bateau d’Emile” en 1961, le ‘Train” de Pierre Granier Deferre en 1973 et “Les Choses de la vie” de Claude Sautet en 1969.


Pendant ce temps, La Rochelle a vécu une véritable apparition cinématographique. Le cinéaste et réalisateur Darryl Zanuck a fait de la bourgade, le lieu de tournage du “Jour le plus long” dont les scènes de débarquement ont été tournées sur les plages de l’île de Ré. 


Le port de commerce de La Rochelle, La Pallice, aura aussi les honneurs des caméras. En 1969, pour « Le Petit Bougnat », le premier rôle à l'écran d'Isabelle Adjani, puis en 1980, lorsque la base sous-marine construite sous l'Occupation servira de cadre à « Das Boot », de l'Allemand Wolfgang Petersen, qui met en scène l'odyssée d'un sous-marin allemand. Le sous-marin factice construit pour l'occasion et les décors seront réutilisés par Steven Spielberg pour y tourner la célèbre scène du submersible nazi des « Aventuriers de l'arche perdue ». 


La Rochelle accueille toujours très régulièrement des tournages. Les caméras de « Beaumarchais », d'Edouard Molinaro, et plus récemment de « Tournées », de Mathieu Amalric, et au printemps dernier celles de Louis Becker, pour son premier film comme réalisateur, « Les Papas du dimanche », sont passées dans la ville.


Pourquoi les réalisateurs se sont ils intéressés à la commune de La Rochelle ? En effet, elle suscite de l’intérêt de par la grande beauté de son décor qui attise la curiosité mais qui éveille également l’imagination et la fiction. Elle offre également cette lumière blanche naturelle et si particulière qui donne cette effet “magique” aux images. Mais les grands producteurs apprécient spécialement cette chaleur de vivre ainsi que la qualité d’accueil que leur réservent les habitants de la petite ville.

Calendrier à jour
Calendrier à jour
Calendrier à jour