loader
Guide La Rochelle Pour tout savoir sur La Rochelle !

Flâner au bunker de La Rochelle

Un incroyable blockhaus de 300m² en plein centre-ville pour découvrir l'histoire de La Rochelle de 1939 au 8 mai 1945 date de sa libération ! Construit dans le plus grand secret en 1941 pour mettre les commandants de sous-marins allemands à l'abri des bombes, resté intact depuis 1945, il est maintenant enfin ouvert au public !


Se rendre à Le Bunker De La Rochelle à La Rochelle n'a jamais été aussi facile. Utilisez Moovit pour avoir les itinéraires étape par étape que vous vous déplaciez depuis votre position, un lieu connu ou une grande station.


Découvrez les trajets détaillés sur une carte, les horaires de bus et train, prochains départs et info trafic pour savoir précisément comment aller à Le Bunker De La Rochelle.


Pour aller à Le Bunker De La Rochelle, utilisez Moovit et sa Navigation live pour recevoir les alertes qui vous indiquerons où se trouve votre station, combien de temps attendre votre ligne et combien d'arrêts il reste avant de descendre. Moovit vous alertera quand vous devrez descendre - pas besoin de voyager le nez collé à l'appli !


La construction du bunker va durer jusqu’en octobre 1941. Les deux petits immeubles aux numéros 8 et 10 de la rue des Dames situés dans le prolongement de l’hôtel sont alors réquisitionnés et leurs anciens habitants relogés ailleurs dans La Rochelle. Ces deux immeubles sont rasés et des pelleteuses font une grande excavation à la place, où sera construit ce bunker de 280 m² avec des murs de protection de 2 m en béton armé.


Il comporte deux grandes chambrées pour un total de 62 officiers et six chambres individuelles notamment pour deux amiraux, un grand bar, un bureau, un local technique et des sanitaires. Sur le bunker est construit un nouvel immeuble pourvu de tout le confort moderne, toujours en place aujourd’hui, qui devient une extension.


Le bar du bunker de la 3e flottille de sous-marins allemands était très fréquenté par ses officiers, logés juste au-dessus dans l’Hôtel des Etrangers, lors des 350 alertes aériennes subies par La Rochelle. En dehors des alertes, le bar était également ouvert et accueillait régulièrement des officiers de l’armée de l’Air installés à l’hôtel des Etrangers ou invités par les sous-mariniers. Leurs fêtes étaient très « arrosées » pour célébrer le retour victorieux d’un équipage ou les veilles de départ en mission, qui pouvaient durer plus de 2 mois en mer. 


D’autant que, suite aux progrès technologiques alliés en matière de lutte anti sous-marine, à partir de mai 1943 l’espérance de vie d’un sous-marinier allemand en opération n’est que de 3 semaines en moyenne. Le bar est resté intégralement dans son état d’origine avec son carrelage, son faux plafond et ses boiseries murales, ce qui est un cas unique en France. Il a été entièrement décoré de fresques marines par deux artistes civiles allemandes originaires de Hambourg, Annie Chèrié et Ruth Monsheimer. Aujourd’hui, il propose un parcours de 280m2 un site décoré de fresques marines restées miraculeusement intactes.